info@telethongeneve.ch

Actualités

La Recherche Medicale a Besoin de Vous

«l’espoir de développer un traitement est heureusement toujours bien présent»

Laurent Bernheim, vice-doyen en charge de l’enseignement de la Faculté de Médecine à l’Université de Genève, Laurent Bernheim dirige un laboratoire dont le but premier est de comprendre la régénération du muscle squelettique humain…

Les gènes responsables de plusieurs centaines de maladies génétiques ont pu être identifiés grâce au Téléthon, ce qui suscite de grands espoirs en vue du traitement de ces pathologies. Cependant, malgré des progrès significatifs dans la compréhension de ces maladies, nous ne pouvons malheureusement pas encore les traiter.

Aujourd’hui, les essais thérapeutiques suivent principalement deux approches: la thérapie cellulaire et la thérapie génique. La thérapie cellulaire consiste à introduire dans l’organisme malade des cellules normales pour pallier les fonctions cellulaires déficientes. Le nombre élevé de cellules à injecter est actuellement un sérieux obstacle pour le développement de la thérapie cellulaire.

La thérapie génique consiste à introduire un « gène médicament » à l’intérieur des cellules dont les chromosomes possèdent une anomalie. La thérapie génique implique le développement de vecteurs, par exemple des virus, capables de transporter jusqu’aux milliards de cellules malades le « gène médicament ».

Même si ces différentes stratégies n’ont pas encore permis de guérir définitivement un patient atteint d’une maladie génétique, l’espoir de développer un traitement est heureusement toujours bien présent. La recherche médicale sur les maladies génétiques doit donc se poursuivre, ce qui serait impossible sans l’aide du Téléthon.

Merci à tous les bénévoles du Téléthon, votre aide est, sans aucun doute, capitale.

Pr. Laurent Bernheim Faculté de Médecine Université de Genève