info@telethongeneve.ch

Actualités

La 3ème édition du Festival d’Hiver est lancée

 

La 3ème édition du Festival d’Hiver est lancée

Un grand évènement haut en couleurs, qui viendra donner le coup d’envoi de l’édition 2017 du Téléthon.

C’est la Salle des Fêtes du Lignon, qui accueillera notre festival d’hiver, le 6 janvier 2018.

Nous prenons le risque de lancer un festival en plein hiver où le frimât, le temps maussade et froid retient les gens le plus souvent à la maison, mais qui sait ???

Bercée par les sons des Banjo, Cavaquinho et des guitares de son père musicien, Caboco SANTANA, très tôt elle a commencé à écrire des textes et mélodies, qui seront interprétées, à sa plus grande joie, par divers artistes brésiliens.

Elle décide finalement de chanter elle-même ses titres et d’entamer ainsi une carrière d’interprète sur le tard, tout en continuant d’écrire pour différents artistes brésiliens.

Entourée de ses musiciens et des magnifiques danseurs de Carimbo, danse typique de son état (Parà), elle a eu l’honneur lors d’une grande tournée au Brésil, d’être choisie par le Ministère de la Culture du Brésil, pour représenter la culture de sa région amazonienne lors d’une tournée à travers l’Europe en 2014.

Cette tournée, s’est terminée à Genève, le Brésil étant invité d’honneur des Automnales, elle a donné deux concerts ou le public a été invité à voyager autour du Brésil, en vibrant et dansant aux rythmes endiablés de, Carimbó, Kalypso, Brega, Lambada, Forró, Samba et Frevo.

Très tôt, elle s’engage dans la défense des intérêts des indiens et elle lutte pour leur protection, très fière d’avoir du sang indien qui coule dans ses veines. Elle les représente comme déléguée pour « INDIAN COUNCIL OF SOUTH AMERICA » lors des conférences de droits humains à l’Onu.

Elle a pu côtoyer de grands noms, mais elle gardera un souvenir particulier pour STING, qui comme elle s’était engagé à la défense des Indiens.

Sur son album, intitulé « Liberdade », le titre « Homenagem a Raoni » est un grand hommage au Grand Chef Kayapo, le Cacique Raoni Metuktire, pour le remercier pour son grand combat a travers le monde pour la sauvegarde de la forêt Amazonienne et des intérêts des Indiens décimés et assassinés sans vergogne, pour des intérêts financiers de grosses multinationales.

Pour le peuple indien elle a osé pousser un grand cri de guerre au nom de tous les indiens d’Amazonie avec un texte qu’elle a écrit en Français, « Cabocla Sauvage », en espérant que son message soit entendu bien au-delà du Brésil.

Très appréciée par diverses radios et TV de culture brésilienne dans le monde, ainsi que des différentes télévisions brésiliennes et en particulier TV Record (TV brésilienne), elle est encouragée à continuer et de donner à son public tout ce qu’elle a d’amour et qu’elle offre sans compter.

Danses, brillance, couleurs, chaleur, rythmes et beaucoup d’émotions, c’est ce à quoi le public est invité à chacun de ses concerts.

 

Les Snappers sont avant tout un groupe d’amis unis depuis les années 90 autour d’une même passion, le chant “A capella”.

Formation hétéroclite, c’est avec humour, décontraction et expérience qu’elle se produit lors de diverses occasions, privées comme publiques, ayant déjà écumé de nombreuses scènes étrangères, suisses et françaises.

C’est à travers un répertoire fourni, que les Snappers arrangent des classiques de la chanson francophone et anglophone, des années 60 à aujourd’hui.
Pour la bonne cause, Valérie, Matt, Olivier, Rüdy, Fred et Jean-Marc seront très heureux de partager avec vous un moment musical original, en harmonie, avec passion et humour.